Leur vie en prison racontée sur Twitter



    • Noms :  Alexander Nieves Andrades, Anibal Santana Merced et Miguel Martinez
    • Noms sur Twitter : Confinado1, Confinado2 et Confinado3
    • Pays : Porto Rico
    • Signe particulier : ils tweetent depuis leur prison



      Le projet est inimaginable en France. Il donne pourtant à réfléchir. Trois détenus portoricains, emprisonnés à Guyama, au sud de Porto Rico, ont obtenu du très officiel Département des peines et de la réhabilitation le droit de tweeter pour raconter leur vie derrière les barreaux, et plus précisément « la cruauté de la prison », raconte la presse locale. Objectif : mettre en garde de futurs jeunes délinquants.

      >> Ici, le compte qui reprend les tweets des trois prisonniers. Chacun a par ailleurs un compte personnel, qui sonne comme un numéro de matricule : Confinado1, Confinado2 et Confinado3.

      Porto Rico, c’est une miette de terre, 9.000 km2 à la louche, perdue au milieu de la mer des Caraïbes. Cuba est à l’est, la Guadeloupe au sud-ouest (carte). Un petit territoire qui se rêve en 51e Etat américain, comme l’a montré un récent référendum. Alexander Nieves Andrades, Anibal Santana Merced et Miguel Martinez n’ont pas pu voter. Le premier est en prison depuis 10 ans pour assassinat, le second a écopé de 51 années de détention, le troisième, condamné pour meurtre, de 99 ans dont 15 déjà accomplis.

      Un jour, vers 11 heures, Anibal Santana Merced est sorti de chez lui pour voler. Mais il s’est fait attraper, direction la case prison. « La première fois que je suis arrivé, ils (on imagine qu’il s’agit d’autres détenus) m’ont accueilli avec un couteau sur le cou et m’ont voler mes habits. Quelle ironie », se souvient-il dans un tweet.

      Hier jeunes délinquants, Alexander, Anibal et Miguel parlent aujourd’hui comme de vieux sages, depuis leur cellule qui ressemble à celle des moines qu’ils sont devenus par la force des choses. « Certains rêvent d’être des criminels, ils n’y parviendront pas. Tu veux être le plus fort sur le terrain de la vérité ? Etudie. Ca, on ne pourra jamais te l’enlever », écrit par exemple Alexander Nieves Andrades. « Ma souffrance n’a pas été vaine, j’ai mûri, j’ai réfléchi et c’est pour cela que mes premiers mots sont désormais ‘pardon’ », ajoute  Anibal Santana Merced. Et voilà le slogan qu’ils se sont choisis tous ensemble : « Suivez-moi (sur Twitter) pour ne pas me suivre (dans la vie) ».

      Bien sûr, leurs tweets ne sont pas très fréquents : une poignée au cours des dernières semaines. Et puis on imagine que l’Administration pénitentiaire locale veille au grain pour éviter tout dérapage… et peut-être aussi toute critique trop directe. Les autorités ont prévenu de leur côté : ce projet n’a rien à voir avec un programme de télé-réalité. Il reste pour nous ce contact, privilégié, avec des hommes pour qui Twitter a le goût de la liberté.

Cette article à été publié en Non classé. Sauvegarder le lien permanent.

0 Réponses à Leur vie en prison racontée sur Twitter

  1. CRISTOPHER dit:

    Bravo, brilliant idea

  2. Gerardo dit:

    Mon grand,>> il faut que tu tiennes le coup, il faut que tu te baetts, que tu> re9agisses que tu ouvres les yeux .. tu verras des gens> formidables que tu aimes, qui t’aiment et qui t’attendent .. et tu as tant de> choses e0 leurs raconter .> Je suis la maman d’Antony, de Toulouse, e9quipage 362, et je vis ce grand malheur> qui vous a frappe9, toi et Guillaume, avec une grande peine .> e7a me touche profonde9ment >> Je t’embrasse tendrement .> A tre9s vite>> Muriel T

  3. Eh oui et aussi pas vraiment. Certes en effet on détermine de nouvelles sources qui se référent les memes significations. Non étant donné que il n’est pas suffisant de répéter ce que tout le monde est en mesure de voir chez certains websites tiers puis le traduire tant simplement?

  4. peternakan dit:

    That is a smart blog page. I imply it. You’ve so much knowledge about this problem, and a lot enthusiasm. You also understand how to make folks rally behind it, certainly from the responses. Youve received a layout right here thats not as well flashy, but tends to make a statement as large as what youre saying. Fantastic career, indeed.

  5. What’s Happening i’m new to this, I stumbled upon this I’ve found It absolutely useful and it has helped me out loads. I hope to give a contribution & assist different customers like its aided me. Good job.

  6. i love to get birthday cards specially if they may be custom built birthday cards~

  7. site web dit:

    I fully agree with your opinion on the subject above. Very nice Post, keep up the good job.

  8. OK, my mistake. The video did not enjoy at first, so I believed it was simply a photograph.

  9. Remarkable! Its genuinely remarkable post, I have got much clear idea about from this paragraph.

  10. I relish, result in I found just what I was looking for. You’ve ended my four day long hunt! God Bless you man. Have a great day. Bye

  11. Correction: second picture…

  12. Hands down, Baguett-aboutit is awesome. And also the sausages they use are locally made from Greensboro!

  13. Rockson dit:

    salut mon grand,un petit mot pour te souhaiter un bon re9tablissement, tu n’as pas le droit de nous laisesr tomber, la force et le mentale de ton frere de ta famille et tes amis te le prouvent,je massocie e0 eux, prouve nous la meme force que je connais en toi.a tres bientot.ton etat acctuelle nous prouve ta force, mais guerrit plus vite encore afin de te voir le plus rapidement possible en france.un dernier mot pour ton copain qui meme apres tous ce que tu a essaye9 de faire est parti je lui souhaite un bon accueil la haut et a ses parent beaucoup de courage