Vous connaissez Snackman, le héros du métro ?



  • Nom : Sonder
  • Prénom : Charles
  • Pays : Etats-Unis
  • Age : 24 ans
  • Signe particulier : quand il voit une bagarre, il n’hésite pas, il s’interpose




Un héros, comme Hollywood les aime, mais en version 2.0. L’histoire de Charles Sonder s’affichait vendredi matin en Une du site du prestigieux New York Times. Dans la vie « normale », ce jeune homme de 24 ans est architecte à Brooklin. Un mardi de la fin mars, en allant rejoindre des amis en métro, il a enfilé son costume de super héros.  Celui de « Snackman ».

La scène se déroule sur la ligne 6. Un homme grimpe dans la rame de métro au moment où les portes se ferment. Face à lui, une femme qui ne goûte visiblement pas sa présence. Se connaissent-ils ? Impossible à savoir. Mais la passagère saute sur son vis-à-vis, les poings en avant. Des coups de pieds fusent, on entend des cris, l’homme se touche le front. Et c’est à ce moment-là que « Snackman » entre en scène.

Image de prévisualisation YouTube

Charles Sonder a fait de la lutte quand il était au lycée. Il a même été champion du Rhode Island dans sa catégorie. Mais dans le métro, il n’a eu besoin d’aucune prise spéciale. Face aux deux passagers qui s’invectivent, « Snackman » joue les « pacificateurs » :  il se poste, chips à la main, entre les deux belligérants. Le ton continue à monter : « ne me suivez pas », « on vous filme », entend-on dans la rame. « Snackman » continue de mâcher. Tranquillou, l’air de rien.  Et ça marche : la pression retombe, l’incident est clos.  Mission remplie pour « Snackman ».

Toute la scène a été filmée avec un téléphone portable par un autre passager. Qui a fini par mettre en ligne la vidéo sur YouTube. 400 visionnages pour la première semaine, plus d’un million la semaine suivante. La légende « Snackman » est née.

Pour la petite histoire, c’est la mère de Charles Sonder qui a eu l’idée de son surnom. Et voilà la recette de son désormais fameux en-cas : une boîte de chips au cheddar et un paquet d’oursons. Oui, ce n’est pas idéal dans le cas d’un régime équilibré. Super héros ne veut pas dire homme parfait.

Cette article à été publié en Amérique du Nord, YouTube et taggué , , . Sauvegarder le lien permanent.

Les commentaires sont fermés.