Ni homme, ni femme, mais sur Facebook



  • Nom : Pant
  • Prénom : Sunil Babu
  • Pays : Népal
  • Signe particulier : milite pour tous les genres, sans exception, sur Facebook




Voilà un député qui agit sur tous les fronts, un drapeau aux couleurs de l’arc-en-ciel à la main. Le Népalais Sunil Babu Pant a créé l’agence de voyage « Pink Moutain », il est en train d’organiser les premiers championnats gays, lesbiens et transgenres de son pays, il milite pour des toilettes « neutres »… Et dans un domaine plus virtuel, le même homme a écrit il y a peu une lettre, révélée par les médias américains, à Facebook.  Son objet : créer un troisième sexe pour permettre à tout le monde, quelle que soit son orientation, de s’inscrire sur ce réseau social.

Sunil Babu Pant n’est pas un original en soi mais c’est bien un homme à part dans la classe politique népalaise. Il est notamment le premier à avoir fait son coming-out . C’était en 2008, il était membre du Parti communiste et il a ainsi entré au Parlement en annonçant : « en tant que représentant d’une minorité sexuelle, je ferai en sorte que la nouvelle Constitution protège les groupes sexuels, les handicapés, les castes inférieures et tous les autres ». Une promesse presque tenue puisque la nouvelle Constitution en question est quasiment rédigée.

Pour Facebook, Sunil Babu Pant a donc repris son bâton de pèlerin,  en rédigeant deux lettres. La première était adressée directement à Mark Zuckerberg, le tout-puissant patron de Facebook. Le député népalais s’y décrit comme un « utilisateur et un admirateur » du réseau social qui ne souhaite rien d’autres que la création d’un troisième genre, « homme », « femme » et « autre », au nom du « respect » de tous et pour « célébrer la diversité ».

Puis, Sunil Babu Pant a récidivé une semaine plus tard en s’adressant cette fois à Chris Hughes, un des co-fondateurs de Facebook. Le message était le même, à l’exception du début de la missive : « Cher Chris Hughes. Comme vous, je suis ouvertement gay…».  De l’art de parler au bon interlocuteur ? Officiellement, Facebook n’a pas encore répondu.

Cette article à été publié en Asie, Facebook et taggué , . Sauvegarder le lien permanent.